Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Flying Phantom One Design

Gurvan Bontemps : « Je suis très content du nouveau bateau, c’est celui que nous avons présenté lors du Salon Nautique de Paris »

« les nouveaux foils en L et safrans en T sont maintenant validés »

mercredi 15 janvier 2014La Rédaction

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Après un lancement réussi du Flying Phantom One Design lors du Salon Nautique   de Paris 2013, Phantom internationale commence cette nouvelle année 2014 à un rythme très élevé avec une montée en puissance de l’activité pour préparer l’avenir du premier catamaran de sport monotype volant : séances de navigation pour tester et optimiser le bateau , un nouveau site web pour présenter le Flying Phantom et le Phantom F18 , le lancement de la production des premières unités et la préparation du Salon Nautique   de Düsseldorf .

Retour sur ces dernières semaines avec Gurvan Bontemps : responsable de l’optimisation du Flying Phantom

" Je suis très content du nouveau bateau, c’est celui que nous avons présenté lors du Salon Nautique   de Paris et qui est aussi la première unité sortie de production. Les deux dernières semaines ont été consacrées principalement des navigations en Baie de Saint Malo. Quatre sessions au total qui ont été très instructives pour découvrir le bateau, en effet nous avons un nouveau mât, de nouveaux foils et safrans, de nouvelles voiles et le bateau est beaucoup plus léger que le prototype.

Nous avons en permanence optimisé les réglages, de même les nouveaux foils en L et safrans en T sont maintenant validés, ceci dans des conditions très différentes avec un vent entre 6 et 20 noeuds, et d’une mer plate à une houle plus prononcée.

Le nouveau bateau présente une plus grande stabilité par rapport à notre prototype, ceci sans aucun impact sur les performances, et aussi il est plus léger, donc le décollage arrive plus tôt que ce que dont nous avions l’habitude en 2013.

J’ai fait une session avec mon équipier de Formule 18 Benjamin Amiot entre Saint Lunaire et Saint Malo dans des zones avec beaucoup de vagues et un courant élevé ; En modifiant légèrement l’incidence des foils, nous sommes passé dans un mode de navigation semi-volant ce qui nous a permis de naviguer au milieu des vagues à un niveau de performance qui n’est pas atteignable avec un catamaran F18. Le bateau produit beaucoup de puissance avec une bonne stabilité permettant une conduite en douceur avec du contrôle, même dans des conditions de mer difficiles.

Nous avons navigué aussi avec Louis Viat (équipier de Franck Cammas sur Groupama C ) et François Gabart ( vainqueur du Vendée Globe 2013 ) . Louis a été vraiment surpris par les performances et la simplicité du Flying Phantom en vol par rapport à son expérience avec les catamarans de Classe C. François de son coté est un marin expérimenté en F18 ; Il a été capable de voler en toute sécurité   après les 10 premières minutes. Après 30 minutes, il poussait le bateau en mode de vol complet avec un grand sourire sur son visage. Pour lui, la plus grande surprise a été la capacité du Flying Phantom à naviguer entre 5 et 10 noeuds plus vite qu’un catamaran F18 classique, même dans des conditions avec un peu de houle.

C’est un grand pas en avant pour les multicoques de sport et nous sommes maintenant persuadé que cela fera un support fantastique pour des régates en flotte ou des raids longue distance.

Nous tenons particulièrement à remercier nos premiers clients qui ont commandé les premières unités de Flying Phantom OD et nous sommes impatients d’effectuer les premières livraisons au mois d’Avril".


Voir en ligne : press info www.Phantom-International.com



A la une