Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Recyclage

727 Sailbags recycle vos voiles

« Selon son état, 98% de la voile est récupérée »

jeudi 2 janvier 2014La Rédaction

727 Sailbags recycle des voiles pour en faire des sacs, du mobilier ou des vêtements   comme les derniers polos réalisés avec des morceaux du spinnaker vainqueur de la mythique transatlantique en soli- taire 1964 avec Eric Tabarly. L’entreprise lorientaise organise alors une récupération de voiles auprès des professionnels comme des particuliers. Camille Roger et Pierre Loyer, chargés du recyclage de ces voiles, nous présentent leur organisation.

Comment sont récupérées ces voiles ?

Camille Roger : « Nous nous basons sur différents acteurs du recyclage des voiles répartis en deux catégories : il y a les professionnels avec les voileries, les skippers, les teams et, à moindre échelle, les écoles de voile et les loueurs de bateaux. Ensuite, il y a les particuliers. »

Qu’est-ce qui est récupéré dans une voile ?

Pierre Loyer : « Selon son état, 98% de la voile est récupérée. Les nerfs de chutes, les œillets utilisés pour les points de tire des voiles sont découpés et mis de côté dans une benne de recyclage métallique. On essaye ensuite d’exploiter au maximum le reste de tissus. »

Quelles sont les voiles les plus intéressantes ?

CR : « Toutes les voiles sont intéressantes. Les voiles de plaisance en dacron qui sont blanches le sont dans le sens où cela va faire un beau produit qui va se marier avec du cuir ou du textile. Les voiles techniques vont, elles, toucher un public de voileux qui se sent plus concerné. Sans oublier les voiles liées à des compétitions de prestige. Une voile qui a participé à un Vendée Globe ou une Volvo Ocean Race possède une histoire qui va intéresser l’acheteur. »

Quels sont vos besoins en voiles ?

PL : « On recherche actuellement du da- cron parce que c’est une matière qui tend à être moins renouvelée que les voiles de régate. Si les teams de course renouvellent leurs jeux de voiles régulièrement, celles en dacron possèdent une durée de vie plus longue à bord d’un bateau de croisière. Quand on les récupère, elles sont aussi beaucoup plus usagées. »

Comment sont retraitées ces voiles une fois qu’elles ont été récupérées ?

CR : « On peut utiliser certaines voiles telles qu’elles nous arrivent. On aura alors un travail de découpe pour enlever l’accastillage   et les bouts. Pour certaines voiles blanches en dacron, il arrive qu’elles ne soient pas très propres. On va alors procéder à un lavage des voiles, jusqu’à 90°C. »

Qui peut apporter ses voiles à 727 Sailbags ?

PL : « Tout le monde peut donner ses voiles. Mais si un plaisancier renouvelle ses voiles tous les 7 à 10 ans, son coût n’en fait pas forcément une priorité dans le budget du bateau. Par contre, les agences de location   comme les voileries nous fournissent leurs voiles usagées. Ensuite, il y a les voiles techniques des régatiers, du dériveur aux teams de course en passant par les voiles de planches à voile, d’Optimist etc. »

Que gagne le particulier ou l’entreprise qui recycle ainsi une voile ?

CR : « À l’heure actuelle, 727 Sailbags propose une offre de reprise de voiles pour les professionnels sous forme de bons d’achat sur ses produits ou en rachat direct de la matière première par mètre carré exploi- table. Cette offre est aussi valable au cas par cas pour les particuliers. N’hésitez pas à nous contacter. »

Ch.Guigueno / SEASAILSURF Le Mag



A la une