Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Salon nautique

Grand Pavois 2011 : 94 000 visiteurs (moins 10 000) en six jours

mardi 20 septembre 2011La Rédaction

L’édition 2011 du Grand Pavois a séduit. La nouvelle distribution du salon a fait l’unanimité chez les exposants comme chez les visiteurs. Seules quelques modifications à la marge devraient être apportées pour la prochaine édition. Côté affaires : si de nombreuses marques ont atteint leurs objectifs fixés, le constat est que les marchés doivent dorénavant s’adapter à un comportement des plaisanciers qui a évolué. Cap dorénavant sur l’année prochaine, où le Grand Pavois fêtera sa 40e édition en compagnie du Brésil, pays invité d’honneur 2012 !

Le Grand Pavois 2011 a fait peau neuve. Une nouvelle distribution et un salon remanié qui a fait l’unanimité chez les exposants comme chez les visiteurs. Les espaces ont été optimisés et rationalisés, la circulation des visiteurs améliorée.

« Il fallait modifier le salon en profondeur explique Alain Pochon, président du Grand Pavois. Nous sommes montés en qualité, nous avons augmenté la fluidité et surtout nous nous sommes recentrés sur le cœur de notre métier, le bateau ».

Une refonte générale efficace qui ne va nécessiter que quelques réglages à la marge pour que la nouvelle formule du Grand Pavois soit encore meilleure.

« Pour l’avenir, nous n’envisageons pas de profondes modifications. Nous allons travailler surtout sur la possibilité pour les exposants d’organiser des sorties en mer, comme les années passées. Pour le reste, le nouvel agencement nous semble assez idéal ».

En terme de chiffres, la tendance est à une légère baisse d’environ 10%.

« Nous devrions ce soir atteindre 94 000 visiteurs, soit une légère baisse comparée à l’an dernier où nous avions atteint les 104 000 visiteurs. Il faut dire que le week-end a été compliqué avec une météo   très perturbée. Que dire du dimanche qui a été une succession de grains violents, ce qui n’a pas vraiment incité les gens à se rendre au Grand Pavois. Maintenant, il ne faut jamais mélanger quantitatif et qualitatif pour nos exposants. Nous avons concrètement constaté que le Grand Pavois reste un salon d’affaires, et c’est ce qui est le plus important pour notre profession ! ».

Dans une conjoncture économique toujours compliquée, le point positif est que les Français ont toujours envie de faire du bateau. Dans l’hexagone, la plaisance représente neuf millions de pratiquants occasionnels, cinq millions de pratiquants réguliers et plus de 500 000 bateaux, moteur et voile confondus. Au niveau de la pratique, les proportions restent identiques avec un large avantage pour la plaisance à moteur qui se taille toujours la part du lion. Des bateaux à moteur qui montent en gamme pour beaucoup dans la qualité de leurs finitions et de leurs équipements et qui, surtout, deviennent de plus en plus modulables. Pour la voile, chez les « généralistes » et comme pour les chantiers « dits de niche », la passion est toujours présente. À noter la montée en puissance des multicoques. Des catamarans ou des trimarans de plus en plus fiables avec de superbes emménagements à bord, ce qui enthousiasment de plus en plus.

La véritable évolution vient du comportement des plaisanciers et il est difficile de trouver la recette miracle quant aux stratégies à adopter. Mais de nombreuses ventes et des objectifs ont été atteints voir dépassés pour de nombreuses marques sur ce Grand Pavois 2011. Ce qui est sûr et confirmé est que les salons nautiques deviennent de plus en plus des salons d’affaires.

« Les professionnels travaillent pendant les salons et entre deux événements, il n’y a plus de visibilité explique Alain Pochon. Cette évolution est apparue en 2008 et elle a tendance à s’accentuer. Les équipes commerciales des grands chantiers doivent beaucoup plus travailler en amont pour mieux concrétiser sur les salons où ils invitent leurs prospects clients. La problématique devient l’après salon ! Ce sont des constats sur lesquels le conseil d’administration du Grand Pavois réfléchit ».

L’annulation de « Voiles de Nuit » : une déception mais pas de regret !
L’annulation de la soirée « Voiles de Nuit », pour cause de conditions météo   compliquées aura été la déception de cette 39e édition du Grand Pavois.

« La décision a été dure à prendre déclare Alain Pochon. C’est une grosse responsabilité et c’est un an de travail qui tombe à l’eau. Le vent a dépassé les 60 km/h ce soir-là et dans ces conditions météo compliquées, cela devenait dangereux et cela devenait très imprudent de le faire. C’est la responsabilité du salon qui était engagée. Tous les scénarios ont été envisagés, y compris le report. Mais les conditions ne s’y prêtaient pas car nous avions ce dimanche soir 60 à 70 km/h de vent sur zone. Sur le coup, la décision d’annuler est une grosse déception, mais nous n’avons aucun regret ! ».

Les visiteurs du Grand Pavois ? Un public de passionnés !

Sur les cinq premiers jours du Grand Pavois, 1032 personnes ont été interrogées dans le cadre de notre enquête visiteurs réalisée avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Rochelle. Quelques chiffres intéressants à noter :
- 53% des personnes interrogées viennent pour découvrir les nouveautés,
- 19% viennent pour y effectuer des achats. Parmi celles-ci, 58% viennent pour acheter un bateau et 38% pour acheter de l’équipement et de l’accastillage  ,
- 67% des visiteurs font du bateau
- 43% des personnes interrogées sont propriétaires d’un bateau et 25% d’entre eux comptent changer de bateau,
- 57% des personnes interrogées ne sont pas propriétaires, mais 18% d’entre elles ont l’intention d’en acheter un dans les 2 ans,
- L’espace préféré des visiteurs reste l’exposition à flot pour 56% des visiteurs,
- 89% n’ont pas eu besoin d’aide pour s’orienter.

Le Brésil, pays invité d’honneur 2012…

C’est un retour du Brésil en tant que pays invité d’honneur ! Présent en 1997, Le Brésil sera de nouveau aux côtés du Grand Pavois en 2012. La présence du Brésil en tant que pays invité d’honneur fait partie d’un dispositif de promotion internationale important, menée par Embratur pour valoriser le pays en tant que destination touristique.

Avec un doublement du nombre de touristes étrangers en cinq ans, le Brésil se prépare à entamer sa « décennie d’or » en termes de tourisme et de rayonnement à l’international, notamment en vue des événements sportifs internationaux qu’il accueillera en 2014 (Coupe du monde de Football) et 2016 (Jeux Olympiques d’été).

Le Brésil confirme une hausse de fréquentation de touristes étrangers, notamment français :
- Résultats positifs sur les dernières années avec une hausse de fréquentation des touristes étrangers : en 2010, le Brésil a accueilli 5,161 millions de touristes étrangers, soit une augmentation de 7,5% par rapport à 2009 (où 4,802 millions de touristes étaient au Brésil).
- En 2010, le volume des entrées de devises est passé à 17 millions de réaux, soit presque 70% de plus que les 10,24 millions enregistrés l’année précédente.
- Au niveau des dépenses des touristes étrangers, la Banque Centrale a indiqué que, de janvier à juillet 2011, 3,859 milliards de dollars US ont été dépensés, soit 14,48% de plus que l’année précédente sur la même période (3,371 milliards de dollars US).

M. Marco Lomanto, Directeur des produits et destinations touristiques d’Embratur (Office du tourisme brésilien) :

« Nous sommes très heureux d’être invité en tant que pays invité d’honneur au Grand Pavois 2012. Notre volonté est de développer le tourisme nautique mais aussi de développer les relations économiques entre nos deux pays. Nous avons un gros potentiel de développement touristique autour des activités nautiques et souhaitons profiter du Grand Pavois pour les promouvoir. Nous souhaitons également développer nos relations institutionnelles mais aussi commerciales en venant au Grand Pavois. Pour nous, le Grand Pavois est réellement une opportunité unique de promotion des destinations brésiliennes ».

M. Alain Pochon, président du Grand Pavois :

« C’est une vraie joie et un vrai bonheur que d’avoir le Brésil en tant que pays invité d’honneur 2012. D’une part, c’est un pays qui connaît un fort développement économique et touristique, ce qui est important pour nous en tant que professionnels du nautisme et d’autre part, pour fêter un anniversaire, quoi de mieux que d’avoir le Brésil avec nous ! »

- Info presse ASSOCIATION DU GRAND PAVOIS / www.grand-pavois.com



A la une