Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Accueil > Nautisme > Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET : « le secteur français du nautisme est une (...)

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET : « le secteur français du nautisme est une filière d’excellence que je suis bien décidée à défendre »

vendredi 3 décembre 2010

A l’occasion de l’inauguration de la 50ème édition du Salon nautique   de Paris, Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET a présenté son ambition pour le développement de la filière nautique et la promotion du savoir-faire français à l’étranger.

La ministre a détaillé les trois axes de la politique qu’elle entend mener en faveur de ce secteur : simplification des démarches administratives, recherche, développement durable.

Sur la simplification, elle a notamment annoncé l’expérimentation, dès 2011, d’un guichet unique pour tous les navires de plaisance, afin de mettre un terme au chevauchement des procédures administratives maritimes et douanières.

En matière de recherche, la ministre a également annoncé son intention de mettre en place très prochainement le Conseil d’Orientation de la Recherche et de l’Innovation pour la Construction et les Activités Navales (CORICAN).

Cet organisme aura pour mission de définir une stratégie française à moyen et à long terme pour la recherche technologique et le développement industriel, notamment par la définition d’un ambitieux programme sur le « Navire du futur ».

En matière de développement durable, la ministre a rappelé que cette édition 2010 était placée sous le signe du Grenelle de la Mer et a appelé à une prise de conscience collective des enjeux environnementaux liés à la mer et aux littoraux. Pour mieux responsabiliser les plaisanciers, elle a notamment annoncé l’intégration du développement durable (limitation des rejets à la mer, utilisation d’équipements non polluants, respect de la biodiversité) dans la formation au permis plaisance.

Concluant une semaine de déplacements largement consacrée à la mer (assises de l’économie maritime, gestion du trait de côte, salon nautique  ), la ministre a indiqué que la mise en place concrète des engagements du Grenelle de la Mer est pour elle un chantier prioritaire : la formation, des navires plus propres et économes en carburant, des ports de plaisance exemplaires, le développement des énergies marines et des aires marines protégées, ou encore la gestion du trait de côte... Tels sont les grands thèmes de la politique plus globale qu’elle souhaite porter en tant que ministre de la Mer.

« Avec près de 44 000 emplois, 5 000 entreprises et 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le secteur français du nautisme est une filière d’excellence que je suis bien décidée à défendre. a-t-elle déclaré. Elle démontre que la mer peut être un gisement de croissance et d’emplois, dans le respect des objectifs de développement durable voulus par le Grenelle de la Mer » a déclaré Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET.

- Info presse www.developpement-durable.gouv.fr

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)