Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Structures

Pogo 40S2

La 3e génération Pogo40 • plans Finot-Conq • 12,18m

mercredi 27 janvier 2010La Rédaction

A l’occasion du salon nautique   de décembre, le chantier breton Structures, éditeur en série des Pogo de 6,50 à 12,18 mètres, présentait deux grandes nouveautés : Le Pogo 40S2, destiné à la course en Class40 et le Pogo 12.50. Le 40S2 est la 3e génération du Pogo conforme à la jauge Class40 avec, pour cible, le tour du monde en double.

Présentation

« Le Pogo 40 d’origine était conçu à 80% pour la course et 20% pour la croisière » confiait Charly Fernbach sur le stand Structures du Nautic 2009. « La cible était alors les riches propriétaires qui voulaient participer à la Route du Rhum puis inviter leurs familles sur l’arc antillais. Depuis 2004 – 2005, la classe a évolué. La demande a cru et cela a impliqué un an de délai de livraison. Cela compliquait donc fortement les nouveaux projets sportifs. »

Structures fait alors évoluer son Class40 avec une version S plus course. « C’était la même carène que le Pogo 40 mais avec une construction optimisée. Le bateau a d’ailleurs gagné la transat Québec – Saint Malo. En fait, tout était différent sauf la carène » ajoute Charly. « Le 40S disposait d’une structure transversale à la façon des 60 pieds IMOCA comme Safran ».

Mais maintenant, cette « carène a fait son temps. La jauge a évolué tout comme l’usage de ces bateaux maintenant orientés 100% course. Et en nouvelle composante sur le circuit, il y a le tour du monde en Class40 (ndr : la Global Ocean Race). Avec le Pogo 40S2, on apporte le seul bateau dont la conception intègre ce tout du monde ! »

Pour ce nouveau Class40, Structures a de nouveau fait confiance au Groupe Finot pour lui concevoir les plans. Le Pogo 40S2 dispose d’une nouvelle carène à bouchain, d’un nouveau plan de pont, d’une nouvelle quille et de nouveaux safrans. Le constructeur   du Sud Finistère devrait disposer de deux à trois de ses nouvelles machines de course au départ de la prochaine Route du Rhum. De quoi relever le défi de conserver le titre acquis en 2006.

Côté prix, Structures suit la règle du marché en période de crise. Le prix n’augmente pas par rapport à l’ancienne version puisque le 40S2 est commercialisé à 228000 Euros hors taxes sans voile ni électronique.

Spécifications

Architecte Finot-Conq  
Longueur HT 12,18 m
Longueur coque 12,18 m
Longueur flottaison nc
Bau maximum 4,50 m
Tirant d’eau 3 m
Tirant d’air nc
Poids du lest nc
Déplacement nc
Voiles
Grand-voile nc
Voile(s) d’avant nc
Surface totale au près nc
Spi(s) nc
Gréement
Bout dehors oui
Mât carbone
Appendices
Quille fixe à bulbe
Safran(s) 2
Equipement
Couchage nc
Hauteur sous barrot nc
Motorisation nc
Construction
Coque
Pont
Certification CE nc
Lancement 2010
Production en commande
Tarif 228000 Euros hors taxes sans voile ni électronique

Descriptif officiel

Pascal Conq, l’architecte du 40S2 : Le POGO 40 S2 est le nouveau Class 40 du chantier Structures. Ce n’est pas une évolution mais un vrai nouveau bateau dédié à la course au large : Nouvelle coque, nouveau pont, nouvelle quille, nouveaux safrans...

Bien sur, grâce aux commentaires des coureurs, il s’inspire et reprend toutes les qualités de son aîné qui, rappelons-le, a remporté la Route du
Rhum et la Québec-Saint-Malo, pour la première participation des Class 40. Mais il va aussi plus loin dans les secteurs ou celui-ci était moins à
l’aise.

Le POGO 40 avait été conçu avant la Class 40, dont la jauge s’est inspirée de ce précurseur. Le nouveau bateau est, lui, optimisé pour cette jauge : Largeur maxi , poids mini, centre de gravité au plus bas.

La carène, à bouchain marqué, est nettement plus puissante. Dans le même temps, la surface mouillée a peu augmenté et redevient même
équivalente à 15° de gîte, tout en gardant un bon 10 % de plus de puissance de forme. Ceci se traduit directement par un gain de vitesse
sensible dans toutes les allures nécessitant de la puissance.

La carène a aussi évolué pour, dans le petit temps, traîner moins d’eau sur l’arrière, et cabrer plus le bateau au portant dans la brise, en
augmentant sa courbure sur l’arrière dans la zone centrale et en ramenant un peu plus de volume dans le tiers avant. Nous avons cependant
conservé des lignes très tendues à l’arrière sur les cotés pour la carène gîtée au delà des angles pratiqués dans le petit temps.

Le plan de pont propose une large casquette sous laquelle le marin peut s’abriter tout en restant à proximité des winches. En plus des deux
positions de barres qu’offrait le plan de pont du premier POGO 40 (une excentrée à l’arrière et une rentrée juste devant, on l’on peut naviguer
barre en main), on a ménagé une position de barre entre les winches, plus abritée, juste derrière la casquette.

La nouvelle quille est toujours réalisée en acier à haute résistance, mais la forme du caisson structurel évolue pour diminuer l’épaisseur du
profil. Les nouveaux safrans s’inspirent de ceux du POGO 10.50, au toucher de barre exceptionnel.

En bref, un vrai Class 40 de dernière génération !


Dans la même rubrique

Structures : Pogo 6.50

Structures : Pogo 8.50

Structures : Pogo 2

Structures : Pogo 40


A la une