Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Hiptrader

Flying Tiger 10M

Un monotype tigré • Plans Robert H. Perry • 9,96m

mardi 8 avril 2008La Rédaction

Un spi rouge marqué d’une tête de tigre. Cela ne ferait-il pas… Chinois ? Gagné ! Le « Tigre volant » est un monotype de près de 10 mètres construit à Xiameng dans le sud-est de la Chine.

Présentation

À l’origine, les Américains Robert Perry and Bill Stevens voulaient construire en Chine un bateau de course destiné aux futurs régatiers locaux. Mais Stevens, directeur de Hiptrader, avait devancé le travail de l’architecte Perry en dévoilant sur le site internet www.salinganarchy.com quelques prévisualisations de leur idée. Et le buzz est monté enchaînant des précommandes alors que le projet n’était pas finalisé. Faut dire que le prix d’appel, de 40,000 Dollars à l’origine, avait de quoi bousculer les principes des régatiers pas encore habitués à naviguer sur du « made in China ».

Lancé en 2006, ce monocoque en fibre de verre s’est vendu comme des petits pains grâce à ce prix d’appel offert aux cinquante premiers acheteurs. Début 2008, ils sont d’ailleurs plus de 80 bateaux à naviguer dans le monde. Une association de classe s’est créée pour soutenir un circuit de régates et définir, avec l’aide des SailingAnarchists, une règle de jauge en bonne et due forme.

Du côté de son allure, le bateau n’a rien de révolutionnaire, mais ne commet pas d’erreurs à la façon de certaines productions de gros chantiers. La coque est conçue pour être transportée dans un conteneur, inclinée à 30°. Cela facilite ainsi les livraisons par cargo. Le mât en carbone (comme la bôme) est en deux parties. Là encore pour faciliter le transport. Le bout-dehors rétractable est placé sur le côté tribord   à la façon des Jboats. Il n’y a qu’un seul safran mais cela s’explique par le fait que le bateau est étroit. La quille est relevable dans un puits ouvert dans la cabine. Cette dernière est simple, mais semble suffisante pour de la régate à la journée. Les concepteurs ont aussi prévu un bloc pour y placer un moteur hors-bord. Pratique.

Voilà donc un monotype « low cost » de 10 mètres à surveiller. Il n’est pas encore arrivé en France mais avec la certification CE tout juste obtenue, on devrait en croiser de plus en plus en Europe. D’après Bill et Brian Stevens, il en a déjà un en Finlande et un aux Pays-Bas début 2008.

Spécifications

Architecte Robert H. Perry
Chantier Hansheng Yachts, Xiameng (Chine
Longueur HT 9,96 m
Longueur flottaison 9,24m
Bau maximum 2,78m
Tirant d’eau 1,0 / 2,32m
Tirant d’air nc
Poids du lest 870 kg
Déplacement 1985 kg
Voiles
Grand-voile 37,4 m2
Voile(s) d’avant 23.4 m2
Surface totale au près 60,8 m2
Spi(s) 106,8 m2
Gréement
Bout dehors carbone
Mât carbone (2 parties)
Appendices
Quille relevable
Safran(s) 1
Equipement
Couchage 4 personnes
Hauteur sous barrot nc
Motorisation puits inboard
Construction
Coque sandwich fibre de verre
Pont sandwich fibre de verre
Certification CE C
Lancement 2006
Production 80 exemplaires (début 2008)
Tarif 35,000 €

Classe : www1.ft10class.info

Avis

L’avis de la rédaction de SeaSailSurf.fr

Les plus

- Prix de vente vraiment « Low cost »
- Transportable en conteneur
- Mât, bôme et bout-dehors en carbone

Les moins

- Made in China
- Etat de la construction et des finitions à évaluer
- Pas encore commercialisé en France


Dans la même rubrique

Longtze Yachts : Longtze Premier

Marström Composites : Extreme 40

Marström Composites : SeaCart 30

Archambault : A 35


A la une