Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Accueil > Nautisme > SALON MARSEILLE MÉTROPOLE : Bilan du salon 2008 • Rendez-vous en 2009 du 14 (...)

SALON MARSEILLE MÉTROPOLE : Bilan du salon 2008 • Rendez-vous en 2009 du 14 au 22 mars

dimanche 16 mars 2008

Devenu le rendez-vous incontournable des plaisanciers du Grand Sud, le Salon nautique   Marseille Métropole se bonifie avec l’âge et clôture une édition de grande qualité en partie au niveau des retombées commerciales pour les chantiers européens présents.

Le Salon met le cap sur l’avenir : Marseille Provence Métropole, la ville de La Ciotat et la NA.FE.M annoncent d’ores et déjà le rendez-vous du Salon 2009, qui aura lieu du 14 au 22 mars.

1er salon nautique   à flot de la saison, il a accueilli pour la première fois de grands chantiers tels Dufour Yachts   et Bavaria   Yachts venus en direct présenter des gammes très fournies.

La nouvelle concession exclusive Bénéteau   à Marseille, inaugurée officiellement sur le bassin des Capucins, les représentants de Jeanneau  , Hanse ou encore Bavaria   ont contribué à étoffer l’offre en grands bateaux du Salon. « L’événement est une belle vitrine pour nous, analyse Max Cailhol, PDG de Yacht Méditerranée et Locabato, venu avec une quinzaine de navires Jeanneau  , Rhéa et Poséidon. Accueilli dans un bel écrin, le Salon rassemble une clientèle qui nous assure des retombées pendant plusieurs mois. »

71 marques de bateaux étaient représentées, dont 18 installées pour la 1ère fois à La Ciotat. Le premier salon à flot de la saison a permis de tester en mer les derniers-nés de très nombreuses gammes de voiliers, bateaux à moteur et pneumatiques. Le moteur le plus puissant au monde, le V8 350 Yamaha, aura ravi les amateurs de vitesse.

Les pontons ont aussi connu leur lot d’innovations. Plus gros jet à selle du monde, le Loco, développé par le chantier cévenol Noguier, ou le Kaïdoz, salon flottant autant que voilier de croisière, ont attiré une clientèle d’acheteurs. La zone de chalandise du Salon nautique s’étend au Grand Sud, dans un triangle allant de Nice à Montpellier en passant par Lyon. Avec 4000 visiteurs professionnels enregistrés, le 3eme Salon nautique français à flot connaît un climat d’affaires encourageant.

Après un cru 2007 exceptionnel, malgré des échéances électorales et une météo   moins clémente le Salon nautique Marseille Métropole 2008 a connu un léger recul en terme de fréquentation avec 42000 visiteurs.
L’événement attire toujours autant les champions : la marraine Maud Fontenoy, Xavier Rohart en préparation olympique, Sébastien Roubinet, la tête tournée vers sa nouvelle expédition au Pôle Nord, les « ministes » Luce Molinier, Laurent Bourguès, Pascal Fravalo et leurs projets de Transat en 6.50, Cécile Poujol, Alain Thébault et l’Hydroptère, Florence Arthaud, Marc Thiercelin et Yves Parlier, - parrain du 1er Trophée européen de catakite, épreuve avant-gardiste par ses innovations techniques.

Le village « gaulois » de la plongée   et de la glisse

Constituée en Village de la plongée   et de la glisse, l’association ciotadenne Mer et Vent a assuré l’ambiance. Avec le premier week-end consacré à la plongée et le second à la glisse, « le village gaulois », comme l’appelle son président Gaby Pucci, a mis de l’animation, avec des baptêmes de cata-kite, de canoë-kayak… et une sono festive. « L’important pour nous c’est la convivialité », souligne Gaby Pucci, président de Mer et Vent et de la ligue régionale de Vol Libre, qui a profité du Salon pour lancer le 1er Trophée européen de cata-kite.

La discipline qui se pratique à bord d’un catamaran démâté tracté par une voile de kite a donné lieu à une compétition chaleureuse, en présence de champions comme Alex Caizergues, recordman du monde de vitesse ou Yves Parlier, vainqueur de la Route du Rhum et de la Transat Jacques Vabre. Le navigateur a procédé à la remise des prix du 1er Trophée européen, promettant de revenir l’an prochain.

Même engagement chez Gaby Pucci qui, en cinq participations au Salon, ne manque pas de projets pour développer le Village et la présence de son association sur le Salon : « Cette année, on a posé les bases. Le soutien des grandes marques de la glisse est encore embryonnaire. On a un gros travail de prospection à faire. Une fois qu’on aura attiré les majors, c’est pari gagné

Yves Parlier, in extenso

De retour du tour du monde manqué de Franck Cammas engagé dans le Trophée Jules Verne sur Groupama 3, Yves Parlier, surnommé « l’extra-terrestre », n’a pu résister au plaisir de s’initier au cata-kite, catamaran démâté équipé d’une voile de kite. Le navigateur au long cours a passé le week-end à La Ciotat.

« Je suis intéressé par toutes les nouveautés en matière de voile. J’ai déjà testé l’Hydroptère, le parapente… Mais, c’est la première fois que j’essaye le kite. C’est super. Je suis convaincu de l’avenir de ce sport et, plus largement, de l’avenir de la traction par une aile de cerf-volant pour la navigation handisport et dans un cadre de développement durable. La force ascensionnelle, qui constitue mon domaine central de réflexion, peut être utilisée pour tirer des cargos, des bateaux de pêche et même des voiliers de course. L’hydraplaner, mon projet de catamaran tracté par une aile de kite, est aujourd’hui bien avancé. »

Info presse Anne-Marie VOLA / www.salonnautiquemarseillemetropole.com

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)